Titanfall est-il le jeu next-gen annoncé ?

En ce milieu de mois de février, le tant attendu Titanfall, acclamé par beaucoup comme le porte-étendard d’une partie de la production next-gen, s’ouvre aux joueurs dans une beta, à laquelle j’ai eu l’occasion de m’essayer. Je vous propose donc mes premières impressions, après quelques heures de jeu. Standby for Titanfall !

Titanfall est développé par Respawn Entertainment qui signe là son premier jeu. Ses fondateurs ne sont pas des bleus pour autant puisque Respawn Entertainment est composé des ex-membres d’Infinity Wards, à l’origine de Call of Duty. Et cela aura son importance comme nous le verrons. Le jeu se revendique comme l’avenir du FPS et le fleuron du jeu en ligne next-gen, mais est-il digne de cette ovation critique et publique ? Sans vouloir trancher sur la seule base de cette beta je peux en tout cas dire que Respawn Entertainment a très certainement atteint ses objectifs.

« Nous voulons que les joueurs retirent une chose de jeu : du fun! »

En cela Titanfall est assez bluffant.

 

Titanfall : la next-gen du fun vidéoludique

Tout dans Titanfall est pensé pour que le joueur prenne son pied. Immédiatement et tout le long de la partie. La fluidité de mouvement y est évidemment pour beaucoup. Équipé d’un mini jetpack, le pilote que l’on incarne peut enchainer les mouvements acrobatiques. Mais à l’inverse d’un Brink qui demandait une certaine maitrise pour profiter du déplacement 2.0, Titanfall rend le déplacement fluide, rapide, sans accroc et incroyablement facile à prendre en main.

Le rythme est effréné, la bataille va très vite, on passe de toits en corniches, on saute de murs en murs tel un Prince of Persia du futur…Et rien dans le cours d’une partie n’enraye cette course. Les munitions sont quasi-illimitées. Le temps d’attente après avoir été tué est inexistant. On ne se sent jamais frustré, pas même quand on traine au bas du classement. D’ailleurs Titanfall réussi même à rendre une défaite sympa à jouer : une fois la partie perdue, on a droit de jouer un « épilogue ». Les joueurs ne disposent alors plus que d’une seule vie. L’équipe perdante doit se rendre à un point de la carte où un vaisseau vient les évacuer. Ainsi même après une défaite, on se sent victorieux de réussir à s’en sortir vivant !

Bref, tout va vite et on en vient à trouver que les 90 secondes qui séparent deux parties sont beaucoup trop longues !

Imagfe du jeu Titanfall

Titanfall : le premier FPS de la next-gen ?

Le Titan dont vous êtes le héros

Je le disais, le jeu est généreux avec le joueur, qui sans être un PMG (Pilote qui Maitrise Grave) peut apprécier la partie. Sachez que Titanfall est un jeu exclusivement multijoueur, pourtant Respawn revendique que son jeu procurera le même genre de sensations qu’une campagne à la Call of Duty, hollywoodienne, épique… La beta est trop limitée pour en juger mais la richesse des environnements, le sound design, le décor toujours en mouvement tendent à le confirmer. Le travail fait sur le level design sont très agréables en jeu. On espère qu’aucune carte du jeu ne fera exception.

Une IA qui dit « fuck la next-gen, vive les 90’s »

La présence sur la map de soldats contrôlés par l’IA pourrait permettre d’accentuer ce sentiment… si seulement ils n’étaient pas aussi idiots ! (pour rester poli) En effet les parties se jouent à 6 contre 6 et les deux équipes sont appuyées par des soldats. Lamentables. Pour les nostalgiques cela leur rappellera les années 90… pour les autres cela suffira à rendre le jeu bien moins immersif. HEY RESPAWN, ON EST EN 2014 ! Pas dans Dark Forces !! (sorti en 1995). Relativisons, cela ne gêne pas vraiment l’expérience de jeu. On se sent d’autant plus puissant quand on arrive à les tuer par dizaines. C’est juste dommage de constater que l’IA n’a fait aucun progrès depuis le premier Modern Warfare… Des jeux comme F.E.A.R. ont pourtant montré qu’une IA pouvait apporter une réelle immersion.

Le recyclage c’est bien. Le développement durable c’est mieux, même en jeu vidéo

Ce qui me donne une transition vers le point suivant : le moteur graphique. Et désolé de vous l’apprendre, mais lui non plus n’a pas beaucoup évolué. 2014 : la fumée et les explosions ressemblent à celles vues sur la série Call of Duty depuis 6 ans. Si c’est pas malheureux ! Le jeu est fin, plutôt joli, plein de détails et l’univers est cohérent et très joliment designé. Certains n’y prêteront pas attention, mais quand on veut apporter une immersion à un jeu multijoueur, chaque détail compte. Mais ce jeu aurait épaté s’il était sorti il y a deux ans. Là le moteur graphique tire trop sur la bride, et ça se voit ! Des jeux comme Battlefield 4 sont là pour nous le rappeler. Pour le jeu annoncé comme « LE FPS next-gen » c’est décevant.

Image de la beta de Titanfall

Mot de la fin

Pas de conclusion dans la mesure où il ne s’agit que d’une bêta-test. Mais en somme on peut dire tout de même que Titanfall semble assez efficacement atteindre ses objectifs. Mais ce fun immédiat servira-t-il le jeu ? Pas certain que la lassitude n’arrive pas rapidement. Respawn Entertainement a intérêt d’avoir prévu le paquet en terme de cartes (variées), modes de jeux (originaux) – car pour le moment les modes présentés sont somme toute assez classiques, et de contenu de manière générale. Malgré les défauts évoqués, Titanfall reste tout de même super agréable à jouer. Mais de là à parler DU jeu de la next-gen… le marketing de EA est passé par là.

A suivre. Je ne me précipiterai quand même pas sur une précommande si j’étais vous, au risque de payer le jeu au plein tarif les yeux fermés et de le regretter.

Bonus : Quelques bonnes idées

Le jeu amène tout de même quelques bonnes idées :

  • Jouer deux jeux en un, pilote et Titan est tout à fait rafraichissant
  • L’Epilogue de fin de partie rend la défaite tellement moins frustrante
  • La possibilité de gagner des cartes qui modifieront les capacités du joueur jusqu’à sa prochaine mort est tout à fait bienvenue
  • Les capacités en jeux peuvent apporter des variations de gameplay intéressantes

Et vous, vous avez testé la BETA ? Qu’en pensez-vous ? Votre avis m’intéresse.




6 réponses sur “Titanfall est-il le jeu next-gen annoncé ?”

  1. TrialMacameau dit :

    Sans oublié que Call of Duty utilise le moteur d’ID Software (Doom 3, Quake 4, etc.) tant dis que Titanfall utilise le moteur Source (Half-Life 2, Team Forteress,etc.) J’ai moi-même remarqué cela quand j’ai regarder le contenu du dossier sur PC et j’ai vu le « .bsp » or le bsp est utilisé pour Half-Life2 et autre jeux qui utilise le Source Engine

    1. BaBeuloula dit :

      Ah non Titanfall utilise le Unreal Engine, la Source Engin a en croire la presse spécialisée car perso je sais pas faire la différence entre les deux

      1. Julianoe dit :

        dixit plus haut, apparemment ce serait le Source Engine. Tu aurais un lien pour voir ce qui se dit d’autre ?

        1. BaBeuloula dit :

          Je n’ai plus le lien en tête mais il me semblait. Mais il se peut que se soit aussi une vieille news qui n’était pas à jour.

          Et c’est sur que quand je vois les textures du jeu, on peut se poser questions … C’est vrai que pour un jeu comme ça c’est moche.
          Heureusement que le gameplay remonte le tout

          1. Julianoe dit :

            Oui graphiquement on dirait un peu un jeu un peu daté qui essaye de se faire passer pour next-gen au final.

    2. Julianoe dit :

      Tout à fait juste. En effet si on se reporte à la page EN de wikipedia qui rapporte certains propos des développeurs, ils auraient choisis le Source Engine en ayant vu ses performances sur Portal 2 pour PS3. http://en.wikipedia.org/wik
      Que ce soit le IW engine ou le Source Engine, il n’en est pas moins que le jeu tourne sur un moteur déjà assez ancien et que ça se voit. Ils ont eu beau retravailler dessus, je trouve ça vraiment décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *