Le Visiteur du Futur Saison 4 : bienvenue à Néo Versailles

On ne présente désormais plus Le Visiteur du Futur, web-série arrivée en 2009 avec de petits moyens et maintenant diffusée largement sur le net en bénéficiant d’une large fan-base. Forte de trois saisons la série prend un nouveau virage.

post_visiteur-du-futur-neo-versailles

Dans cette Saison 4 on en apprend plus sur le monde d’origine du Visiteur -le futur du coup. C’est bien, vous suivez- où de rares survivants de la fin du monde se sont organisés en une petite ville. Les habitants se sont regroupés et essayent de reproduire un semblant de société, calqué sur une royauté. Entre folie, ignorance et stupidité, cette société perdue est dirigée par une reine à laquelle les personnages auront rapidement affaire s’ils veulent retourner dans leur époque.

L’univers du Visiteur du Futur toujours plus enrichi

Pour moi, ce nouvel angle que prend la série est ce qui pouvait lui arriver de mieux. Après s’être intéressé à la concurrence du visiteur en matière de sauvetage du monde, en la personne des Missionnaires, le réalisateur François Descraques nous projette directement dans cette fin du monde, une partie de l’univers dont on a jamais rien su jusque là. L’immersion est des plus sympathique, avec un gros travail sur les costumes et les décors post-apocalyptiques et le nombre tout à fait honorable de personnages présents dans l’intrigue.

Le Visiteur en a fait du chemin depuis ses premiers épisodes… et pas seulement à travers le temps. Je vous laisse découvrir la bande-annonce, et si le cœur vous en dit, les deux épisodes sortis jusqu’à maintenant. L’épisode 3 devrai arriver pour le 16 février.




Une réponse sur “Le Visiteur du Futur Saison 4 : bienvenue à Néo Versailles”

  1. Pauline Jay dit :

    Je suis bien d’accord avec toi ! je trouve que placer l’intrigue de cette saison dans le futur fait rebondir l’histoire d’une façon assez intéressante, et d’ailleurs, pour le moment les épisodes sont plutôt bons =)
    L’univers très steampunk rend le tout plutôt joli visuellement en plus.

Répondre à Pauline Jay Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *