Warning: session_cache_limiter(): Cannot change cache limiter when headers already sent in /srv/sites/stats/www/core/bootstrap.php on line 32

Monuments Men – Critique

Clooney, Damon, Muray, Dujardin, Goodman, Blanchett… en voilà un casting reluisant des plus respectables. Mais un orchestre composé d’excellents musiciens ne fait pas forcément de la bonne musique. De la même manière il ne suffisait pas de rassembler des noms sur une affiche pour que le film soit bon. Ce fut le premier film réalisé par Clooney que j’ai vu, et si c’est à l’image du reste, le moins qu’on puisse dire c’est que je n’ai pas été convaincu.

Patchwork Men : les collectionneurs de lenteurs

Pour rappel Monuments Men raconte l’histoire d’une section alliée hors du commun, qui sous les ordres du Général Eisenhower avait été chargée pendant la Seconde Guerre Mondiale, de protéger et retrouver des œuvres volées par les Nazis afin de les restituer à leurs propriétaires. L’adaptation d’une aventure qui aurait pu être passionnante et drôle au vu du casting, malheureusement la partition de Clooney manque de rythme et d’énergie que ce soit dans ses dialogues, sa mise en scène ou même sa mise en histoire.

Adapté d’un roman de Robert M. Edsel, auteur d’ouvrages spécialisés sur le sujet, le film semble ne présenter qu’un assemblage de scènes qui retracent la mission (complète) des Monuments Men. A mon avis la grosse erreur a été de vouloir couvrir la mission dans son ensemble, tout y ajoutant des éléments épars des vies personnelles des différents protagonistes (nous y reviendrons). Rapidement dans le film, l’équipe est séparée en groupes de deux, hachant dès lors le film en un patchwork de moments.

image du film Monuments Men

Un film tiraillé qui ne sait pas où il va

Et cela ne nuit pas seulement au rythme mais aussi à l’immersion du spectateur dans l’histoire. En sautant ainsi d’une histoire à une autre, d’un personnage à un autre, sans avoir le temps de s’y attacher, on est plus surpris et déçu que vraiment touché quand vient à mourir l’un des soldats.

/!\ Spoiler ALERT/!\

Que dire du second soldat à tomber. Dujardin était si bien dans cette scène, amusante au départ, qui tourne pourtant au drame. Ce revirement de ton est si mal géré qu’on à vient à se dire « ha mais il est mort pour de bon ce con, j’aurais pas cru » alors qu’une minute auparavant on riait de la situation et de la balle qui cause finalement son décès. Belle manière de rendre honneur au personnage.

Monuments Men ne sait pas choisir entre nous raconter l’Histoire et les histoires de ses personnages, entre faire de ses soldats des héros pour l’Humanité ou de simples soldats qui meurent sans qu’on s’en apitoie. Le film ne choisi pas s’il doit nous faire rire ou nous toucher. On enchaîne les références tragiques à la Solution Finale avec des gags cocasses. Le mélange ne prend pas et le résultat n’est qu’une toile en patchwork, aux scènes décousues et rapiécées. Et que c’est mou ! On peut sans doute imputer cela en partie à la VF mais les dialogues n’en sont pas moins plats.

Scénario, musique, décors… même combat (perdu)

Pour finir la BO et les décors ne sauront pas rattraper ceux qui comme moi n’auront pas réussi à entrer dans le film. Tout comme les dialogues, les décors sont simples et presque trop propres, trop lisses. Entre les plages de Normandie qui semblent ne jamais avoir connu la guerre et la ville allemande (à priori bombardée) qui a l’air de s’être juste effondrée sur elle-même comme le serait un château de cartes, le film nous donne un décor/maquette sans grand intérêt et assez peu réaliste. Et donc très peu immersif. Assez gênant pour un film semi-historique.

Conclusion

En somme un film décousu, lent. Un film qui essaye de s’attarder sur la relation de tel soldat avec son père, de tel autre avec une française, tout en nous dépeignant leur quête honorable. Un film qui essaye de nous faire rire tout en montrant la tragédie qu’est la guerre. Un film qui essaye beaucoup et n’arrive pas à grand chose. En bref un film qui ne sera sans doute pas à l’ordre de la prochaine mission des Monuments Men.

Si vous avez vu ou prévu de voir le film, je serai content qu’on en discute ensemble 🙂




4 réponses sur “Monuments Men – Critique”

  1. Lenaïc Ducarouge dit :

    Salut ! Voilà la seconde critique que je lis, et il y a les mêmes reproches… Je ne sais pas si je vais aller le voir, et ce ne sera certainement pas un des films que je vais voir dans les prochains mois, alors nous ne pourrons pas en parler. Mais enfin, j’imagine que si tu en fais la critique, c’est qu’il y a tout de même des choses à retenir. Enfin, je verrais ! ^^

    1. Julianoe dit :

      Merci pour ton commentaire ^^
      Quand bien même je ne t’ai pas donné envie de le voir (j’avoue c’était un peu voulu ^^), je suis content que tu ais compris le sens de ma critique. En soit le film n’est pas mauvais. Mais ce qui assemble et entour l’ensemble des pièces qui le composent n’aident pas à en faire un bon film.
      En tout cas n’hésites pas à revenir par ici si tu le vois à l’occasion 😉

      1. Lenaïc Ducarouge dit :

        Finalement, il en ressortirait la même critique que le Hobbit : la désolation de smaug. De bonnes scènes, mais l’ensemble est bancal. Je pense que je le verrai, et dans ce cas, dès que j’y pense, je vais sur ce site faire un petit – ou gros – retour.
        Je viens regarder un peu le site – mais sur la fac, les vidéos ne se chargent pas alors je suis obligé d’attendre… et parfois j’oublie, mais je te suis toujours ^^

        1. Julianoe dit :

          Pas de soucis, je te lirai au plaisir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *