Gwent : découvrez le jeu de cartes de The Witcher

Jusqu’à cet hiver je n’avais jamais joué à The Witcher, et c’est une erreur que je comptais bien corriger. En attendant d’avoir le temps de m’y consacrer je me penchais sur ses créateurs, les polonais de CD Projekt Red, au travers d’une série documentaire créée par l’excellente chaîne NoClip. À partir de là j’ai découvert un jeu dérivé de l’univers de The Witcher : le jeu de carte à collectioner compétitif Gwent.

Découvrir l’univers de The Witcher sous un nouvel angle

Gwent est un jeu gratuit publié par CDProjekt Red, le studio qui a produit ce qui pour certain est le digne successeur, la relève à Skyrim, The Witcher 3, certainement le jeu de rôle qui aura fait le plus parler de lui ces dernières années.

Pour les connaisseurs de l’univers The Witcher, Gwent est un complément des plus appréciables. En effet le Gwent est un jeu bien connu en terre de l’univers de The Witcher. Ce jeu de stratégie basé sur des cartes à collectionner est par exemple bien présent et jouable dans les tavernes The Witcher 3.

Toutefois si vous n’avez jamais joué à The Witcher ou ne connaissez pas l’univers, vous ne passerez pas à côté du jeu qui se suffit à lui-même. N’ayant j’amais joué à aucun The Witcher (au moment où j’ai découvert le jeu) je dirais même que Gwent est une bonne manière de s’immerger un peu dans l’univers et de découvrir l’esprit The Witcher.

Un vrai jeu de carte simple, mais prenant

À la manière d’Hearthstone, Gwent est un jeu de collection. Comme le faisais remarquer Noxious (un joueur compétitif de Gwent et Hearthstone) Hearthstone aurait pu être basé sur des figurines ou autre chose que ça n’aurait rien changé. Gwent quant à lui est un pur jeu de cartes qui revient aux bases : chaque carte a une valeur, et c’est tout ce qui compte. Les différentes cartes jouées ont des capacités et des effets mais à la fin de la partie tout ce qui aura compté, ce sont les points des cartes posées par les différents joueurs.

Sans être totalement addictif (en tout cas pour moi) ce jeu reste très prenant. Sa simplicité permet aux débutants de s’y mettre sans grandes difficultés.

Pour avoir essayé sans beaucoup de succès à me mettre à Hearthstone je dirais qu’à contrario Gwent est plus simple car ses méchaniques de base sont minimales. Toutefois une fois le jeu en main et au fur et à mesure que vous débloquez des cartes et jouez des parties les stratégies gagnent en complexité et les combinaisons de cartes se montrent de plus en plus riches et intéressantes.

Petit aparthée sur l’univers et son impact sur le gameplay

Vous pouvez jouer 6 factions : les Monstres, les Scoia’tael, Niflgaard, les Royaumes du Nord et Skellige.

Chacune aura un style de jeu différent, un lot de capacités qui lui sont propres et évidemment des cartes (unités, capacités) propres. Notez qu’au sein de chaque faction il y a des groupes de cartes qui constituent des sous-faction d’une certaines manières et proposent parfois des stratégies différentes au sein d’une faction que vous pouvez choisir de combiner ou non.

Pour ma part j’ai adopté les Socia’tel, une faction constituée d’une alliance d’elfes et de nains et dont les cartes tournent beaucoup autour de l’entraide, du soin et de l’amélioration mutuelle des cartes jouées, là où d’autres factions utiliseront par exemple sacrifice ou cannibalisme de leurs unités, beaucoup d’armure, des effets ou armes de sièges pour affaiblir l’adversaire au long terme etc…

Ok, mais comment ça se joue ?

 

Une partie de Gwent se déroule en « best of 3 » ce qui signifie que vous avez trois manches pour l’emporter. Le premier joueur qui remporte 2 manches gagne.

Chaque joueur compose son paquet de cartes. Minimum composé de 25 cartes, votre jeu constituera la réserve de cartes parmi lesquelles vous tirerez votre jeu. Quand vous débutez le jeu vous propose des decks préconstitués mais vous pourrez ensuite sélectionner la trentaine de carte que vous souhaitez jouer parmi les plus de 200+ cartes dont dispose chaque faction afin d’établir votre stratégie.

Bien entendu comme il s’agit d’un jeu de collection, vous devrez donc faire avec les cartes jusque-là débloquées !

Au premier tour chaque joueur tire 11 cartes, les regarde et peut en échanger 3 pour en piocher de nouvelles à la place (c’est le redraw).

Au second tour vous gardez vos cartes restantes et tirez 2 cartes supplémentaires. Si un troisième tour a lieu vous tirerez dans votre jeu une dernière carte.

Au cours de la partie chaque joueur joue une carte à son tour. Il existe deux types de cartes : les cartes unités _et les cartes de _capacités Les cartes unités sont disposées sur le plateau. Les points de chaque carte sur le plateau sont additionnés pour donner le score du joueur. À la fin d’une manche le joueur qui a le plus de points l’emporte, avec pour chacun la possibilité de « passer », c’est à dire de mettre fin volontairement à son tour (souvent pour concéder la manche à son adversaire ou l’obliger à dépenser des cartes pour rattraper l’avance que vous avez).

La plupart des cartes dispose de capacités et compétences qui permettent d’intéragir avec ses alliés, d’attaquer l’adversaire etc…au moment où la carte est placée sur le plateau. Ajoutez à cela des cartes de potions, de sorts et autres cartes spéciales et vous obtenez un jeu très complet qui permet à chacun d’étoffer son style de jeu et ses stratégies.

En conclusion : un très beau jeu que je recommande

Je ne pensais pas un jour arriver à rentrer dans un jeu de carte de ce genre. Pourtant Gwent et sont univers sont riches et m’ont conquis.

On pourrait croire qu’un jeu de cartes n’est pas le genre de jeu adéquat pour découvrir un univers. Pourtant la bande son et surtout, surtout les illustrations magnifiques des cartes du jeu rendent celui-ci très agréable à jouer et à découvrir. On a vraiment envie de collectionner les cartes, ne serait-ce que pour découvrir de nouvelles illustrations.

Bref je vous recommande vivement le jeu et vous ferait un ou deux articles dans les semaines à venir pour vous partager mon expérience après un trentaine d’heures de jeu et les quelques conseils que j’ai pu en tirer. Si vous vous lancez dans le jeu, ajoutez moi 😉