Zone Retro – Rick Dangerous

Sorti en 1989, Rick Dangerous est le premier jeu original du studio britannique Core Design, qui se fera connaître grâce au succès de sa série Tomb Raider. Il sera suivi en 1990 par Rick Dangerous II. Cette série s’auréola auprès des joueurs de l’époque du statut de jeu culte.

rick_dangerous_title
Pour le premier article de cette rubrique Zone Retro je vais vous parler de Rick Dangerous, auquel j’ai pu rejouer bien des années après la séparation avec mon vieil AtariST grâce à une très bonne version flash.

Ce jeu vous propose d’incarner Rick, un pastiche de Indiana Jones, qui, suite à un crash de son avion, se retrouve parachuté dans une jungle aux habitants hostiles. Rick Dangerous se présente sous la forme d’un jeu de plateforme par tableau. Vous pouvez sauter, ramper, mais également tirer des balles ou lâcher des dynamites, tableau après tableau il faudra déjouer les pièges et éviter les ennemis.
Rick Dangerous Cover
La difficulté du jeu reste encore à ce jour légendaire et seuls les plus tenaces arriveront (peut-être) au 2eme monde (sur quatre). En effet toute sauvegarde est impossible et on devra se contenter des quelques vies allouées au départ pour réussir. Vies que l’on perdra très rapidement durant les premières parties pour une raison simple : le jeu fonctionne par tableau ; on ne peut donc pas deviner ce qui se trouve derrière un mur ou au fond d’un puit dans lequel on se jette gaiement. On meurt donc sans cesse jusqu’à connaître par cœur le moindre piège, la position du moindre ennemi.

Le jeu est sans pitié : la moindre erreur entraîne la perte d’une vie et on recommence au point de passage précédent. De plus les munitions sont limitées et on ne pourra pas tuer tous les ennemis ; il faudra alors feinter et faire preuve d’agilité pour s’en défaire; et surtout savoir quels ennemis sont indispensables à tuer pour avancer et lesquels ne le sont pas. Enfin certains pièges étant imprévisibles et indétectables il n’est pas rare de voir des piques sortir des murs au dernier moment sans rien pour s’y attendre. On meurt donc de nouveau, espérant qu’on se souviendra du piège au prochain passage.

En conclusion je dirais que ce jeu est simplement excellent pour peu qu’on aime le challenge (et qu’on ai une bonne mémoire). Il reste pour moi un souvenir de jeu impérissable et constitue mes débuts dans ce monde merveilleux du jeu vidéo.

Si ce jeu vous intéresse vous pourrez voir dans la vidéo une façon d’arriver sans perdre de vie (presque) à la fin du premier monde.

Si vous voulez jouer ou rejouer à Rick Dangerous je vous renvoie à ce portage flash, extrèmement fidèle à la version Atari ST : http://rickdangerousflash.free.fr/

Enfin pour les fans voici un site incontournable qui regroupe quasiment toutes les ressources, musiques, sons, sprites, etc du jeu : http://www.rickdangerous.co.uk/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *